Chargement...
 

FLNTU

Calibration réalisée tous les 2 ans


Eco Flntu

Le capteur ECO FLNTU de la firme WETLab combine un fluorimètre et un néphélomètre. Il effectue la mesure simultanée de la fluorescence algale et de la turbidité. Il est muni d’un essuie-glace intégré qui prévient le dépôt de salissures sur la fenêtre du capteur.

Le fluorimètre

Principe

Le fluorimètre est constitué d'une source de lumière bleue qui sert à l'excitation de la molécule de chlorophylle et d’une photodiode utilisée pour la détection et la transformation en signal électrique de la lumière rouge émise par la chlorophylle excitée. Le fluorimètre émet un rayon de lumière bleue (470 nm) qui excite la chlorophylle a. Pour retrouver son niveau d'énergie initiale, la chlorophylle réémet dans une longueur d'onde supérieure (695 nm) correspondant à la lumière rouge. La quantification de l'énergie lumineuse réémise permet de déterminer la concentration en chlorophylle a, exprimée en µg/l.

La mesure de la chlorophylle a est un indicateur de la biomasse phytoplanctonique du milieu marin. Ce pigment est présent chez tous les organismes photosynthétiques.

La gamme de mesure va de 0,01 à 50 µg/l pour une sensibilité de 0,01 µg/l.

Le turbidimètre ou néphélomètre

Principe

La mesure de la turbidité est obtenue à l'aide du néphélomètre WET Lab FLNTU. Ce capteur détecte la quantité de lumière réémise par les particules. Cet appareil présente un émetteur de lumière qui délivre une radiation de 700 nm. La lumière diffractée et/ou réfractée par les particules est détectée par une photodiode de réception. Le signal électrique, proportionnel à la quantité de particules, est exprimé en valeurs de turbidité (NTU).

La gamme de mesure va de 0,01 à 25 NTU pour une sensibilité de 0,01 NTU.


Agenda des Missions

1)  2019-11-26
Mangareva